• Le petit elfe

    J'ai écrit ce texte pour le présenter au concours de Sasha27, sur le thème :

    "Vous êtes un petit elfe maléfique. Vous cherchez à entrer dans l'esprit d'un mortel (ce que vous voulez) pour prendre possession de son esprit. Décrivez votre personnage et comment allez-vous espérer atteindre le but. Vous direz également si vous réussissez ou non. Vous présenterez l'histoire sous forme d'un roman."

    Il ne m' échappera pas. C'est simple, il est un pauvre et faible être humain. Moi, je suis un elfe. Une créature magique qui possède le plus grand des pouvoirs : pénétrer l'âme des êtres vivants. Marouca est un africain innocent, qui va servir à garnir nos armées. Il a une peau chocolat, j'adore cette couleur. C'est pourquoi je ne me plains pas beaucoup que l'on m'ait assigné cette mission. Je suis capable de pénétrer son âme, ceci est aussi simple que dire bonjour. Mais ma mission ne s'arrête pas là. Je dois puiser toute l'énergie de son âme afin de prendre possession de son corps. Notre chef, Gorgonzola Le Grand, cherchait un moyen d'envoyer les elfes faire la guerre aux trolls sans perdre de combattants sur le champ de bataille. Il a eu cette idée aussi brillante que cruelle : posséder les
    humains. Ils sont plus de six milliards sur la planète, et les trolls sont cent mille. Nous aurons bien assez de corps à jeter dans la fournaise du combat. Je me pose silencieusement sur un muret de pierre, à quelques centimètres de l'oreille de Marouca. Il ne me voit pas : le petit africain joue avec sa sœur à 1, 2, 3 soleil, un jeu futile inventé par les humains. Je me penche vers son oreille. Beurk, je vais devoir plonger dans cette merde orange ! Allez, 1,2,3.... « Soleil !!! » s'écrit la petite fille en faisant volte-face vers son frère. Celui-ci penche la tête en riant et voilà que je dégringole la tête la première dans son oreille. Beurk beurk et re beurk, je suis tout puant à présent ! Je continue mon chemin vers le cerveau.

    Marouca s'arrête soudain de jouer. Il vient de sentir un moucheron rentrer dans son oreille. Il secoue vivement la tête. Peut-être a-t-il rêvé. Il s'apprête à continuer le 1, 2, 3 soleil que sa sœur aime tant quand une violente migraine le fait s'effondrer au sol. De violents coups lui martèlent l'intérieur du crâne. « Marou ? Qu'est ce qui se passe ? » Cynthia lui prend la main et pousse des petits cris inquiets. Marouca griffe le sol comme pour apaiser cette insupportable douleur. Il a le sentiment qu'on l'électrifie de l'intérieur. Il sue à grosses gouttes. « Je veux mourir... » pense-t-il. Et à sa grande surprise, une voix aiguë lui répond : « Ton vœu sera exaucé dans quelques minutes ». Marouca regarde autour de lui. Il n'y a personne, hormis sa sœur, qui pleure à présent. Marouca se tortille au sol en hurlant. Il a conscience que sa migraine et la voix qu'il a entendue sont liées. « Qui que tu sois, arrête ça ! C'est insupportable ! » hurle-t-il. Seuls les sanglots de Cynthia lui répondent.

    Un jeu d'enfant, j'en étais sûr. Marouca n'a pas tardé à s'effondrer dès que je suis entré dans son cerveau. Il me demande lui-même de l'achever. Je ne vais pas me gêner, bien entendu. Ce que j'adore dans ce job, c'est la satisfaction que je ressens après avoir tué un humain. Je me dis « un salaud de moins sur terre ! » Et je ricane comme les méchants des dessins animés. Oui, ma plus grande qualité est d'être sadique. Je me demande si je ne devrais pas le torturer un peu plus longtemps. Je ne l'achèverai que dans quelques minutes, lorsqu'il sera à point. En attendant, je renforce ma pression sur ses neurones.

    Marouca se tape la tête contre le muret. La douleur le rend fou. Il hurle de plus en plus fort chaque seconde. Sa mère arrive, très inquiète, et s'accroupit près de son fils en lui hurlant de se calmer. « Marouca ! Marouca ! Regarde moi bon sang ! » Elle le tourne violemment vers elle, et a un mouvement de recul en voyant ses yeux. Ils sont devenus entièrement blancs. La pupille et l'iris ont disparu. Il semble mort, pourtant il continue de hurler. La mère ne sait plus quoi faire, et éclate à son tour en sanglots.

    Ah ! Quel mélodrame ! De l'intérieur, je peux voir la scène sans être vu. La mère et la sœur de Marouca sont penchées sur lui et ne comprennent pas ce qui lui arrive. Le garçon est agité de soubresauts et de convulsions, c'est horrible à voir. Je m’apprête à l’achever pour de bon, quand un rayon lumineux me frappe de plein fouet.

    Marouca se relève d’un coup et ferme les yeux, l’air concentré. La douleur est insupportable, pourtant il se bat pour rester en vie. Il sait que si il parvient à tuer l’elfe qui s’est introduit en lui, la douleur disparaîtra.Alors il se concentre de toutes ses forces, pense à sa famille qu’il aime tant; sa soeur qui adore jouer avec lui et qui a toujours une multitude de nattes sur la tête. Sa mère qui est la plus belle femme du monde, et la mère la plus attentionnée. Son père qui a beaucoup d’humour et lui apprend à lire et à écrire. Marouca pense très fort « Sors de moi ! »

    AAAAHH ! Un tremblement de terre !!!! Le petit africain ne se laisse pas faire. Les rayons lumineux arrivent de partout et fouettent mes mains, mon merveilleux visage et mon dos. Je suis contraint de battre en retraite. C’est très étrange, c’est la première fois que cela m’arrive ! Je franchis de nouveau la barrière gluante qui protège l’oreille et sors à l’air libre. Je cours sans m’arrêter. En regardant par dessus mon épaule, je vois Marouca qui s’effondre, épuisé, dans les bras de sa mère. Beurk. Je crois que je vais changer de job.


  • Commentaires

    1
    Vendredi 9 Mai 2014 à 18:20

    Comme je l'ai noté dans ma fiche "commentaires" (ils seront affichés sur la page "Résultats du Concours Premier" : Texte très bien écrit et original. Beaucoup d'humour, on se sent à l'aise avec l'elfe.

    2
    Vendredi 9 Mai 2014 à 18:25

    Merci, je suis contente qu'il te plaise :D

    3
    Vendredi 9 Mai 2014 à 18:25
    4
    Vendredi 9 Mai 2014 à 22:35

    c'est marrant x)

    5
    Samedi 10 Mai 2014 à 09:31

    x) oui je voulais faire un truc déccontracté

    6
    Samedi 10 Mai 2014 à 10:06

    :D je sais dire que ça ou quoi 

    7
    Samedi 10 Mai 2014 à 10:13

    liloub : c'est réussi^^

    sasha : possible x)

    8
    Samedi 10 Mai 2014 à 10:14

    Ouai ! Très bien réussi 

    T'as bien vu : je sais pas dire que :D 

    9
    Samedi 10 Mai 2014 à 10:27

    moi c'est pareil avec les x) et les ^^    x)

     

    (bon ça va finir en flood là x) )

    10
    Samedi 10 Mai 2014 à 10:28

    Vous êtes tous bêtes :33333

    11
    Samedi 10 Mai 2014 à 10:40

    nous aussi on t'aime :D (voilà Sasha tu m'as contaminé avec des :D là x) ) (bon on arrête^^)

    12
    Samedi 10 Mai 2014 à 10:50

    Enavres chérie !!!! <3 ^^"

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :