• Bonjour à tous ! Désolée de vous avoir laissés si longtemps sans nouvelles ! En ce moment, j'ai pas mal de boulot, et le week-end je sors, alors je n'écris pas beaucoup.. Mais ! J'ai commencé ma nouvelle qui s'intitule "La pierre de Makhabre" et qui sera un complément du roman dont je vous ai parlé dans mon précédent article. En voici quelques extraits afin de vous rassasier ;-)

    Logue était transi de peur. Tandis qu’il jetait quelques affaires personnelles dans une valise, il surveillait la porte d’un oeil inquiet, de la sueur sur la tempe et le ventre noué. Il avait demandé à ce que son cheval soit sellé, il partirait dans l’heure. Rester était bien trop dangereux. Logue savait mieux que personne que l’empereur Thanatée était parfaitement capable de mettre sa menace à exécution. C’est pourquoi, dans la brume humide du crépuscule, il s’enfuyait pour sauver sa peau. Sa modeste valise remplie, il descendit à petits pas l’escalier en colimaçon de la tour sud, ou il n’y avait jamais grand monde. Il arriva dans l’immense cour du château. Malgré la brume, des promeneurs bavardaient gaiement, une femme tenait le bras d’un petit monsieur à quelques pas de Logue, ils faisaient leur promenade digestive. Le conseiller se faufila à travers la cour, rasant les murs, se fondant dans l’ombre afin que personne ne le remarque. Il se dirigeait vers l’écurie lorsqu’il heurta de plein fouet une masse sombre.

    Charita, inconsciente de ce qui l’attendait, se laissa emmener en promenade par son père, dans la grande cour aux parterres fleuris. Elle était de joyeuse humeur, ce jour-là, et l’empereur également. Ils parlaient du temps, des arbres fruitiers et des oiseaux qui gazouillaient. Thanatée, au cours de la conversation, gardait quelques instants le silence pour rêvasser à ses projets de puissance et de bonheur. Tout était calme, quand tout d’un coup deux silhouettes noires arrivèrent en courant vers l’empereur et sa fille. Elles brandissaient toutes deux des poignards qui luisaient au soleil. Quelques promeneurs tentèrent de s’interposer pour protéger l’empereur et sa fille, mais ils furent projetés au sol et bientôt on entendit un cri de souffrance. Charita s’effondra en gémissant, le ventre transpercé par une lame. Agenouillé auprès d’elle, Thanatée faisait mine de sangloter, tandis que les deux silhouettes repartaient comme elles étaient venues. On entendait le râle de la princesse, ses yeux se révulsèrent et elle finit par rendre son dernier soupir. Le sang s’écoulait partout, et l’empereur prit garde de ne pas tacher sa chemise blanche.

    —Ma fille, couinait-il, ma fille !


    votre commentaire
  • Je m'excuse, je devais programmer la publication du 1er chapitre de "Une question de pouvoir(s)" ce week end pour le 1er octobre mais j'ai oublié les manuscrits à l'internat ... (NOUB !!!) 

    "enjoy", scorpi ;)


    votre commentaire
  • Souvenirs de mes vacances en Toscane ^^

     

    CAMPAGNE TOSCANE

     

    Parmi les senteurs campagnardes

    Le silence solennel des champs fraîchement labourés

    Seulement troublé par l’aboiement des chiens de garde

    Repose tranquillement une tour rénovée.

    Au premier regard on trouve deux joyeux sourires

    Chaleureux et tranquilles, ils semblent vivre en paix

    Et s’aiment force de disputes, force de soupirs.

    Ils parlent la langue, ils sont pourtant français !

    A leurs jambes se frottent des ombres noires

    Des félins affamés soudain affectueux

    Ne pointent leur museau que lorsque vient le soir

    Et une fois comblés, remercient d’un rron rron heureux.

     

    Les jours tranquillement coulent

    Sur mon corps, dans un calme apaisant

    Loin de tout, de l’Homme et de la foule

     

    J’aimerai la campagne à vingt comme à cent ans.


    votre commentaire
  • Qu'est ce qu'une Fanficiton ?

    C'est un texte que les fans d'une saga, d'un livre ou d'une série écrivent pour prolonger l'histoire, raconter les ellipses du texte original, raconter la vie d'un personnage secondaire...etc. Le but est de continuer à évoluer dans l'univers de notre héros même après la fin de la lecture de ses aventures. 

    Il existe par exemple beaucoup de fanfictions d'Harry Potter : que se passe-t-il entre la fin de la guerre contre Voldemort et l'épilogue où l'on voit Harry avec sa famille ? que se passe-t-il dans la vie et dans la tête de Luna, Neville, Hermione, Ron, et tous les autres personnages ? comment étaient Lily et James Potter et qu'ont-ils fait de leur vie ? 

    Voilà quelques exemples, il y en a beaucoup d'autres !

    Pourquoi écrire des Fanfictions ?

    Oui, contrairement à certaines idées reçues du genre "c'est du plagiat", "n'importe qui peut le faire", "ça sert à rien", les Fanfictions ont autant d'intérêt à être écrites que des nouvelles ou des romans ! Et je reviens sur la deuxième affirmation : "n'importe qui peut le faire" : justement, c'est un avantage ! Mais attention, on a dit n'importe qui, pas n'importe comment !

    Voici donc 3 raisons d'écrire des Fanfictions :

    Ça prolonge le rêve : les lecteurs de la saga ou du livre que vous allez 'prolonger' sont déçus de l'avoir terminé. Mais vous écrivez une fanfiction, et ainsi ils peuvent continuer l'aventure, sans changer d'univers ni de héros !

    Ça demande de la rigueur : en effet, écrire une fanfiction permet d'élargir les horizons et de découvrir pleinement l'univers du personnage, mais cela ne se fait pas n'importe comment : pour que votre fanfiction soit convaincante, il vous faut reprendre chaque élément qui caractérise l'univers; n'omettez aucun détail, le but d'une fanfiction est de faire comme si c'était l'auteur qui l'avait écrite. 

    Je prends un exemple tout bête : j'avais écrit une fanfiction sur Harry Potter et ai écrit qu'il avait les yeux bleus au lieu de verts. C'est rien, mais ça casse soudainement le mythe car c'est un détail qui ne DOIT PAS être omis. Donc, écrire des fanfictions va vous aider à bien vous emparer des petits détails pour en faire des grandes choses. Vous voyez où je veux en venir ? Dans l'écriture d'un roman ou d'une nouvelle, l'enchaînement des actions et des descriptions est réussi lorsque chaque détail compte, et que tout a un rapport. Écrire des fanfictions va vous faire travailler cette idée des détails : vous prenez un geste, une parole insignifiante dans le livre par exemple, et vous en faites un texte. 

    Ça demande une ouverture : Une ouverture, dans quel sens ? C'est-à-dire qu'une fanfiction va évidemment vous demander de 'copier' le style de l'auteur. Mais détrompez-vous, ce n'est pas du copiage ! Si vous parvenez à vous imprégner du style de l'auteur et à le faire vôtre, vous êtes un boss et je n'ai plus rien à vous apprendre. En vous inspirant du style d'une multitude d'auteurs, vous acquerrez une richesse lexicale et une richesse dans la construction de votre récit inouïes. Plus tard, vous vous détacherez du style des autres pour écrire avec votre propre style, qui, vous le verrez, ne ressemblera à aucun autre. Car oui, le style est personnel, chacun a le sien, mais cela ne veut pas dire qu'on ne peut pas imiter celui des autres : il suffit de comprendre comment il 'fonctionne'.

    Voilà, ce petit article sur les Fanfictions est terminé ! Maintenant à vos plumes !


    6 commentaires
  • J'ai crée il y a quelques mois une fanfiction sur le groupe Indochine, (que vous pouvez retrouver ici) et je vous la partage ici et maintenant avec quelques exclus, parce que vous le valez bien ♥.

    Tout d'abord s'impose le résumé :

    Aurélie est une étudiante assez banale. Avec son amie Camille, elles font de la musique dans un groupe ,e s'amusent à reprendre quelques musiques de leur grue favori : Indochine. C'est alors qu'un jour, alors qu'elles étaient en boite de nuit, qu'Aurélie fait une incroyable rencontre...

    Haha, mais qui ça peut bien être ? 

    Oh, j'oublie l’important. La fiction s'appelle 'Juste toi et moi', qui est le titre d'une musique d'Indochine, et elle est sortie à la période ou se passe la fiction, c'est à-dire en 1998 (Quand Nicola perd son frère...)

    J'aimerais beaucoup avoir vos avis là dessus, après je n'ai publié que 3 chapitres (dont un qui arrive à midi), et ça peut aller sur une quarantaine.

    Un lien pour la lire : http://kat-brant.ek.la/indo-fiction-c25492268

    Au fait, je remercie liloub pour m'avoir fait entrer dans le club !

    Bye ♥ !

    Kat Brant


    5 commentaires