• Roman autobiographique

    Bonjour à tous ! Depuis un an, je suis sur un projet de roman autobiographique... en vers. Il parle principalement d'amour, car dans ma vie il n'y a pas d'amour serein, ce ne sont que des passions secouées, des amours non partagés, des souffrances. Je vous invite à lire quelques passages ci dessous. Pour plus de lectures, abonnez-vous à la newsletter !

    Partie 1 : Les premières lignes

    Le vent souffle fort.
    Mes membres frissonnent.
    Je ferme les yeux.
    Je vois son image...

    Il me regarde, je le sens.
    Ma tête tourne, rien que d'y penser.
    Même lui, de mon cœur pourrait entendre les battements.
    Ils sont si purs, si passionnés.

    Mais ses yeux se détournent de moi,
    Le charme se rompt, à mon grand désarroi.
    Il est si beau, ses cheveux décoiffés,
    Ses joues roses et son sourire charmeur.

    Flashback

    CE1

    Je tombe des nues.
    Cela devait arriver un jour.
    On m'enlève mes amies,
    On m'enlève mon amour.
    Je l'aime depuis trois ans.
    Il déménage.
    Je saute une classe.

    Je pleure à chaudes larmes.
    Assise sur une chaise,
    Je dois rendre les armes.
    Mais mes pensées attisent les braises.
    Je ne suis qu'une enfant.
    Mais je tiens à cœur ces choses-là.
    Ma mère me prend dans ses bras.
    Elle n'est pas à l'aise, je le sens.
    Fatiguée de combattre, je me résigne.
    Je regarde la fenêtre, attendant un signe.
    Mais lui non plus ne m'aime pas.
    On dirait qu'ils sont tous comme ça.


    CM1

    On me regarde.
    Je me cache les yeux des mains.
    Sans cesse, je suis sur mes gardes.
    A repérer qui barrera mon chemin.
    Ils se moquent tous, je suis seule...
    Comme face au loup qui m'ouvrirait sa gueule.
    J'ai peur d'eux, je fuis
    Mais partout, tout le temps, on me suit.

    J'ai envie de pleurer.
    Les larmes me montent aux yeux.
    Je suis dans un enfer grillagé.
    Et ils sont des monstres hargneux.

    Je n'ai que huit ans,
    Ils en ont neuf, eux.
    Et moi, je les trouve grands.
    Je suis la proie d'un aigle majestueux.

    Mais que faire?
    Je suis si sensible.
    Leurs cœurs sont de pierre,
    Dis-je, et je suis leur cible...
    Au vent je m'envolerais,
    Au soleil je fondrais.
    Fragile comme une fleur,
    Légère comme du papier,
    Ils m'ont attrapée,
    Dans la tanière qu'est mon cœur.

    © Lise Bello, All Rights Reserved


  • Commentaires

    1
    Vendredi 20 Décembre 2013 à 21:02

    c'est joli :)

    pour édenté, tu veux bien dire ce que tu veux dire ? édenté c'est sans dents, ou avec des dents en moins, donc… ^^'

    2
    Vendredi 20 Décembre 2013 à 21:33

    Des dents de lait heureusement, pas des crocs de loup!

    3
    Vendredi 20 Décembre 2013 à 21:55

    :) oui c'est un peu maladroit je confirme

    4
    Samedi 21 Décembre 2013 à 15:57

    Bonjour.C'est joli ce que tu as écrit j'aime beaucoup et je pense que je reviendrais chez toi.Je te souhaites bonne fête de fin d'année,amitié,gisou

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :